La plAgiocéphalie et l'ostéopathie

La plagiocéphalie est une déformation du crâne qui se définit par un aplatissement d'une partie de la tête de l'enfant. On distingue 2 formes de plagiocéphalies : 

 

  • La plagiocéphalie sur crâniosténose, synostosique : sutures crâniennes prématurément fermées. Seule la chirurgie est indiquée dans ce cas. Elle représente environ 1 naissance sur 2000 en France.

 

  • La plagiocéphalie positionnelle : due à une contrainte mécanique externe. Elle concerne 10% des bébés de moins de 6 mois. L'ostéopathie a un important rôle à jouer. Si rien n'est mis en place, l'enfant peut avoir des séquelles esthétiques (même si les cheveux peuvent cacher le méplat) mais surtout des séquelles fonctionnelles (trouble de l'occlusion, dysmorphies crânio-faciales permanentes, influence sur la posture lorsqu'il sera plus grand). La brachycéphalie est une déformation de tout l'arrière de la tête de bébé.

 

Plagiocéphalie vient du mot grec "Plagios" (oblique) et "Képhalé" (tête). 

Différents signes d'appel d'une déformation crânienne 

gallery/logo

Mélanie Vignac - Ostéopathe D.O 

1 rue Corneille - 78140 Vélizy Villacoublay

06 01 35 25 35

 melanie.vignac@gmail.com

En observant votre enfant, vous remarquerez peut-être : 

  • Un aplatissement d'un côté ou de l'arrière de la tête de bébé
  • Une oreille ou le front plus avancé d'un côté par rapport à l'autre côté
  • Un oeil plus ouvert par rapport à l'autre oeil
  • Une asymétrie de la bouche ou du nez 
  • Des troubles de la succion et/ou de la déglutition
  • Un torticolis : bébé tourne plus facilement la tête d'un côté par rapport à l'autre (associé dans 76% des cas à une plagiocéphalie positionnelle).
  • Une position globale du corps en virgule / banane. 

Des forces mécaniques de compressions et / ou de tractions avant, pendant ou après la naissance sont les principales causes de celle-ci : 

 

Pendant la grossesse : 

   - Mauvais positionnement intra-utérin 

   - Grossesse multiple

   - Oligoamnios (diminution du liquide amniotique)

  

Pendant l'accouchement : 

   - Accouchement trop rapide (moins de 2 heures environ) 

   - Accouchement trop long (plus de 8 heures environ) 

   - Utilisation d'instruments : forceps, ventouses, spatules

 

Vie quotidienne : 

   - Positionnement prolongé de bébé sur le dos (dors sur le dos, siège auto, tapis d'éveil)

   - Préférences de positionnement de l'enfant 

Les forces mécaniques de compressions ou de tractions transmises au corps de l'enfant peuvent entrainer une asymétrie du crâne qui peut aboutir à une déformation crânienne. 

 

Avec une prise en charge précoce, l'ostéopathe va pouvoir déterminer les causes et les facteurs de risques responsables de l'asymétrie de la tête de l'enfant. Le périmètre crânien d'un nourrisson augmente environ de 2 cm / mois entre sa naissance et ses 3 mois, puis de 1 cm / mois entre ses 3 mois et ses 6 mois. Entre ses 6 et 12 mois, son périmètre crânien augmente de 0,5 cm / mois. Ce qui signifie que plus la prise en charge est précoce, plus les chances de correction de la plagiocéphalie sont augmentées.

 

Il mettra alors en place un traitement adapté et spécifique à chaque enfant. Le nourrisson sera traité dans sa globalité pour lever les tensions tissulaires et améliorer la mobilité globale de ce dernier. Le bébé sera donc libre d'effectuer les mouvements qu'il souhaite. 

 

la prise en charge ostéopathie de la plagiocéphalie

Dans le cas de plagiocéphalies diagnostiquées avec du retard, ou une plagiocéphalie sévère, la prise en charge sera pluridisciplinaire. 

Concernant le port de casque (appreil orthopédique), ce sont les pédiatres qui prend la décision.

gallery/image
gallery/virgule bébé

Les causes de la plagiocéphalie positionnelle

Les parents ont un rôle essentiel à jouer dans la prise en charge d'une déformation crânienne, quelques conseils peuvent être utiles :  

 

  • Positionnement sur le venter ou coucher sur le côté : lorsque le bébé ne dort pas et qu'un adulte le surveille. Le faire le plus souvent possible dans la journée. Selon la tolérance de l'enfant, la durée de cette position peut varier de quelques secondes à quelques minutes. On peut alterner les variantes en glissant un coussin d'allaitement sous le thorax ou bien une petite serviette roulée. Il faut diminuer le temps passé sur le dos lorsqu'il est éveillé. 

 

  • Lors de la mise au sein ou la prise du biberon : placer une surface moelleuse entre la tête du nourrisson et notre bras. Pensez à bien alterner le côté gauche et le côté droit dans la prise du biberon.

 

  • Portage : variez les positions un maximum (dos contre soi, ventre contre soi, bébé sur le ventre sur notre bras). Favorisez les positions qui sont à l'opposé des préférences de votre enfant.

 

  • Stimulation auditive et lumineuse : variez les sources de lumière par exemple la fenêtre un coup il aura le côté droit plus proche de la fenêtre et un coup le côté gauche. Les jeux seront alors répartis de manière à entourer l'enfant. Les portiques d'éveils sont de préférence plus proche de leur pied que de leur tête. 

 

A vous de jouer ! 

Conseils aux parents 

Une consultation chez un ostéopathe ne remplace jamais une consultation chez le pédiatre ou le médecin. 

gallery/nourrisson

© Copyright Ostéopathe Mélanie Vignac. 2017 - 2020. Tous droits réservés - www.melanievignac-osteopathe.fr